Investissement immobilier et financier : quelles sont les habitudes des Français ?

Une récente étude IPSOS permet de mettre en lumière les types de placements, qu’ils soient financiers ou immobiliers, les plus courants en France. Il apparaît clairement que les patrimoniaux Français sont attirés par les investissements immobiliers, notamment la nue propriété qui suscite de plus en plus d’intérêt.
Si la moitié des investisseurs gère son patrimoine seul, l’autre partie préfère l’avis de personnes qualifiées comme les experts en gestion patrimoine (CGP, CGPI…).
Enfin, les investissements financiers semblent se diversifier même si les livrets d’épargne, assurance-vie et PEL restent largement plébiscités.

Une progression des investissements financiers et digitalisés

L’étude nous apprend qu’une grande majorité des Français patrimoniaux dispose de plusieurs comptes bancaires et le pourcentage de ces comptes souscrits dans une banque en ligne progresse régulièrement. Il atteint actuellement 23% des personnes interrogées. Sans surprise, les produits financiers phares demeurent le livret d’épargne à 82% suivi par l’assurance-vie à 70% et en enfin le PEL pour 62%.

Néanmoins, on assiste à une évolution des pratiques et un attrait pour l’investissement dans de nouveaux produits financiers en ligne. Outre la progression des banques en ligne, 82% de ces investisseurs consultent régulièrement leur compte directement sur internet. Pour le futur, on prévoit une croissance des souscriptions en assurance-vie mais, plus surprenant, ils sont près de 20% à détenir des parts au sein d’une entreprise privée.

Les jeunes investisseurs font généralement appel à leur entourage pour demander conseil avant de se lancer. Les investisseurs plus expérimentés privilégient les conseils d’experts comme les conseillers en gestion de patrimoine lorsqu’ils multiplient les placements financiers et immobiliers.

Les investissements immobiliers et la nue propriété en plein essor

La conjoncture accompagne favorablement l’attrait des investisseurs pour l’immobilier. Ils sont 39% à avoir déjà investi dans la pierre et 27% prévoient un placement immobilier dans les 12 prochains mois.
En quête de rentabilité et de sécurité, la plupart des patrimoniaux Français se tournent vers l’investissement en Pinel ou SCPI. Cela dit, l’achat en nue propriété, hier considérée comme réservée à une clientèle avertie, rencontre un succès grandissant auprès d’un public plus large.

Ainsi, l’étude montre que 60% des Français interrogés sont enthousiastes quant à l’investissement en nue propriété. Un type d’investissement immobilier qui assoit sa notoriété et attire toujours plus de Français par son absence de gestion et de fiscalité et la décote observée à l’achat.

L’investisseur obtient une décote de 35 à 45% moyennant une période de démembrement de 15 à 20 ans durant laquelle il ne perçoit pas de loyers et ne s’occupe pas de la gestion. À la fin de la période d’usufruit, le désormais plein propriétaire peut louer, revendre ou occuper son bien, souvent situé dans des zones attractives ou la tension immobilière est forte.

2019-07-15T22:54:33+01:00